Image de l'en-tête de Ender 3 vs Ender 5 : comparaison des imprimantes 3D
All3DP est une publication indépendante sur le plan éditorial. Le contenu éditorial ne peut, par principe, être acheté ou influencé. Pour qu'All3DP reste gratuite et indépendante, nous sommes financés grâce à la publicité et les programmes d'affiliation. Lorsque vous utilisez un lien vers une boutique en ligne à partir de notre site Web, nous recevons une commission. En savoir plus
Du nouveau sous le soleil

Ender 3 vs Ender 5 : comparaison des imprimantes 3D

Photo de Caleb Swabel
Par Caleb Swabel
Jan 27, 2020
Publicité
Publicité
Publicité

Une entreprise, deux imprimantes. Laquelle choisir et pourquoi ? Nous vous expliquons toutes les différences entre l'Ender 3 et l'Ender 5 de Creality.

Ender 3 vs Ender 5

À vos marques !

Creality has released Enders 2, 3, 4, and 5.
Creality has released Enders 2, 3, 4, and 5. Source: All3DP

Creality est aujourd’hui en passe de devenir LA référence pour les amateurs d’impression 3D. Pas surprenant alors que sa dernière machine, la Ender 5, fasse décoller les ventes. Cette imprimante reprend les meilleurs ingrédients de la Ender 3 Pro pour les remixer dans un format plus grand et, de manière générale, plus intéressant.

Dans cet article, nous comparons pour vous la Ender 5 à sa célèbre aînée, la Ender 3. L’une comme l’autre bénéficie d’une belle popularité et d’un prix attractif, mais au-delà de ces points communs, on découvre assez vite qu’elles se distinguent sur plusieurs éléments importants.

Retour au sommaire

Publicité
Ender 3 vs Ender 5

Ender 5 – La challenger

The Ender 5 from the rear.
The Ender 5 from the rear. Source: All3DP

La Ender 5 est la petite dernière de la série d’imprimantes 3D Ender de Creality. Bien qu’elle possède le même extrudeur, le même hotend et presque la même carte mère, son système d’entraînement est quant à lui disposé de manière légèrement différente. Plutôt que de se déplacer le long des axes X et Z, le hotend s’en tient en effet à X et Y : il se maintient au sommet de l’appareil tandis que le plateau d’impression évolue de haut en bas. Mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas non plus d’une architecture CoreXY ! L’axe X est toujours rattaché au chariot.

Comparée à la Ender 3, la caractéristique la plus importante de la 5 est son volume d’impression, qui gagne 50 mm sur l’axe Y. Avec son conduit de filament optimisé, la Ender 5 vient également corriger un vice bien connu de la Ender 3.

Quant à l’assemblage, rien à redire grâce à un manuel d’instruction au top.

Sans surprise, la Ender 5 est un peu plus chère que son aînée, une hausse de prix qui s’explique par ses avantages évidents.

  • Technologie : FDM
  • Volume d’impression : 220 x 220 x 300 mm
  • Diamètre de la buse : 0,4 mm
  • Filament : PLA, ABS, TPU en 1,75 mm
  • Vitesse d’impression max. : 200 mm/s
  • Résolution de couche max. : 0,05 mm
  • Précision de l’impression : ± 0,1 mm
  • Plateau chauffant : oui
  • Connexion : carte SD, USB
  • Écran LCD : oui
  • Épaisseur min. de couche : 0,1 mm
Creality Ender 5 Plus d’infos
Commission perçue Consulter les prix sur

Retour au sommaire

Publicité
Ender 3 vs Ender 5

Ender 3 – La tenante du titre

Decent quality prints don't require a huge investment.
Decent quality prints don't require a huge investment. Source: All3DP

La Ender 3 de Creality est actuellement l’une des imprimantes 3D les plus appréciées sur le marché. Après sa sortie en mars 2018, les ventes ont explosé, anéantissant les records de sa populaire prédécesseur, l’Anet A8.

Immédiatement après son lancement, des améliorations et upgrades ont commencé à germer un peu partout, au point qu’il existe aujourd’hui plus de vidéos de modification que d’assemblage de cette machine sur YouTube. Les catalogues de modèles en ligne du type Thingiverse ou MyMiniFactory sont désormais pleins à craquer de projets d’upgrade en tout genre.

Même Creality s’y est mis : le fabricant vend depuis peu des cartes mères optimisées et des capteurs de nivellement automatique, pour ne citer que deux des produits de son offre. L’engouement passé, c’est la Ender 3 Pro qui pointait le bout de son nez en septembre 2018. Ses arguments de vente : une stabilité accrue, une plaque d’impression magnétique et une alimentation électrique certifiée. La fameuse plaque a d’ailleurs été déployée depuis sur toutes les Ender 3.

La machine offre un volume d’impression décent au vu de son prix peu élevé, mais elle exige un processus d’assemblage intense, qui prend au minimum quelques heures. Les instructions de montage sont par ailleurs assez décevantes, et il faut également compter pas mal de calibration manuelle. Sur les modèles actuels, la carte mère fournie comprend une protection contre l’emballement thermique et un chargeur de démarrage (ou « bootloader »).

Dans l’ensemble, la qualité d’impression peut être excellente après quelques ajustements. Les seuls problèmes d’impression récurrents se traduisent par des effets parasites bénins et quelques problèmes d’adhérence au plateau, en particulier avec certains filaments composites.

  • Technologie : FDM
  • Volume d’impression : 220 x 220 x 250 mm
  • Diamètre de la buse : 0,4 mm
  • Filament : PLA, ABS, TPU en 1,75 mm
  • Vitesse d’impression max. : 200 mm/s
  • Résolution de couche max. : 0,1 mm
  • Précision de l’impression : ± 0,1 mm
  • Plateau chauffant : oui
  • Connexion : carte SD, USB
  • Écran LCD : oui
  • Épaisseur min. de couche : 0,1 mm
Creality Ender 3 Pro Plus d’infos
Commission perçue Consulter les prix sur

Retour au sommaire

Publicité
Ender 3 vs Ender 5

Le face-à-face

In general, the Ender 3's parts have been improved on.
In general, the Ender 3's parts have been improved on. Source: All3DP

Volume d’impression

Le volume d’impression supérieur offert par la Ender 5 est le principal argument de vente de cette imprimante. Cela étant dit, les quatre pieds qui chaussent son châssis offrent une meilleure stabilité à la machine, ce qui permet d’éviter certains défauts à l’impression, comme l’effet peau de saumon (ou « salmon skin » pour nos lecteurs anglophones).

Hotend et plateau chauffant

Le hotend de la Ender 3 est un MK8, tandis que la Ender 5 affiche un MK10, supposé réduire les problèmes d’obstruction ou de bourrage de filament.

Les deux imprimantes sont par ailleurs équipées du même plateau chauffant. La Ender 5, comme la Ender 3 Pro (mais pas la Ender 3, à moins de l’upgrader)(vous suivez toujours ?), dispose d’une feuille métallique en PEI. Notons que sur ce modèle, ladite feuille ne se heurte pas à l’alimentation, un problème bien connu sur la Ender 3 Pro.

Le plateau de la Ender 5 est en plus doté de ressorts Uxcell, qui supportent mieux la tension et exigent un nivellement moins fréquent.

Assemblage

Le processus d’assemblage de la Ender 5 pourrait presque être qualifié de plaisant. Comptez entre 20 et 30 minutes pour visser un total de 20 vis.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à imprimer. On ne peut pas en dire autant de la Ender 3, qui exige près de 2 heures et demie de montage. Et comparé au manuel de la Ender 5 (le plus réussi à ce jour chez Creality), celui de la Ender 3 est inutilement compliqué, rédigé dans un anglais douteux et privé de certaines étapes.

Firmware

L’un des défauts majeurs de la Ender 5, c’est l’absence d’une protection efficace contre l’emballement thermique. Heureusement, les dernières Ender 3 disposent désormais d’un tel système, qui permet d’arrêter la machine en moins de 20 secondes après détection d’un problème de température (c’est-à-dire, quand la température n’augmente pas correctement).

Composants électroniques

La carte mère de la Ender 3 actuelle est une v1.1.4, qui comprend une protection contre l’emballement thermique et un chargeur de démarrage. La Ender 5 doit quant à elle se contenter de la moins récente v1.1.3.

Côté alimentation, elle dispose par contre d’un bloc Meanwell certifié, ce dont ne peut pas se vanter la Ender 3, avec son bloc générique made in China présentant un potentiel risque d’incendie ou d’électrocution.

L’écran est le même sur les deux machines, et ne possède toujours pas de protection à l’arrière, un défaut susceptible de nuire au circuit (voire à l’utilisateur de la machine).

Retour au sommaire

Publicité
Ender 3 vs Ender 5

Balle de match

The extra work during assembly could be what you're looking for...
The extra work during assembly could be what you're looking for... Source: All3DP

À (presque) tous points de vue, la Ender 5 sort grande gagnante de ce face-à-face, grâce à ses centimètres en plus, son alimentation électrique éprouvée, sa meilleure qualité d’impression et son conduit de filament optimisé. La Ender 3 peut quant à elle surtout se targuer d’être moins chère et de posséder un meilleur firmware.

Toutefois, n’en tirons pas de conclusions hâtives : si vous devez choisir entre ces deux imprimantes, considérez avant tout les critères les plus importants à vos yeux.

Si la Ender 5 présente une nette évolution par rapport aux origines (pas si humbles) de la Ender 3, cette dernière reste un choix tout à faible acceptable pour un amateur disposant de peu d’espace et d’un budget limité. N’oublions pas également les différences dans la construction des deux machines.

Primo, même s’il s’agit d’un processus assez long, l’assemblage de la Ender 3 vous offrira un aperçu de première main du fonctionnement d’une imprimante 3D. C’est d’autant plus vrai si vous comptez ensuite lui apporter des upgrades ou modifications pour l’optimiser ! Deuzio, son faible prix vous permettra d’investir dans du matériel supplémentaire ou dans des filaments spéciaux. Et tertio, ne pas minimiser l’importance de la communauté ! Si vous aimez bricoler, mais jamais sans filet, la Ender 3 s’entoure en ligne d’un vaste réseau d’enthousiastes et de nombreux groupes de soutien à travers le monde. Traduction : en cas de problème, et si vous n’êtes plus couvert pas votre garantie, il existe très certainement quelqu’un, quelque part, qui a rencontré le même souci et qui peut vous aider.

Pour conclure, si vous préférez une machine fiable exigeant le moins possible de modifications, vous devriez opter pour la Ender 5. Si vous aimez la bidouille, la Ender 3 est faite pour vous.

Maintenant, à vous de jouer !

Source de l’image en tête d’article : Creality

Retour au sommaire

Licence : Le texte de l'article "Ender 3 vs Ender 5 : comparaison des imprimantes 3D" écrit par All3DP est publié sous la licence Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0).

Restez informé avec les notifications de All3DP.

Vous recevrez une notification lorsqu'un nouvel article est publié

Vous ne pouvez pas vous abonner aux notifications de All3DP. En savoir plus... Abonnez-vous aux notifications

Vous ne pouvez pas vous abonner aux notifications de All3DP. En savoir plus...

Publicité
Recommended for you
Publicité
Publicité
Publicité