Featured image of Test 2019 de la Creality Ender-5 : la meilleure des Ender
Creality jusqu’à l’os

Test 2019 de la Creality Ender-5 : la meilleure des Ender

Picture of Anatol Locker
by Anatol Locker
Apr 24, 2019

La Creality Ender-5 est l’un de nos « Choix de la Rédaction » pour ce printemps 2019. Elle reprend le meilleur de la Ender 3 Pro dans une structure plus large et cubique. Nous vous dévoilons notre avis sur la Creality Ender-5, à vous de juger si elle vaut l’investissement supplémentaire !

Souvent vendue pour moins de 200 €, la Ender 3 a eu vite fait de gravir les échelons en offrant une qualité d’impression étonnamment élevée au vu de son prix modeste. Après le lancement d’une version Pro de sa machine phare, Creality cherche désormais à battre le fer tant qu’il est encore chaud en sortant la Creality Ender-5.

Cette toute dernière imprimante 3D est dotée d’un grand châssis cubique en aluminium qui présente des dimensions plus larges que ses prédécesseurs, dont le volume d’impression reste plus restreint. Reprenant le même type de design que certaines imprimantes, à l’exemple de la Tronxy X5S, la Creality Ender-5 réunit les caractéristiques qui ont fait le succès de la Ender 3, mais dans un format cubique et plus large, pour un prix de 290 €. Mais est-ce suffisant pour convaincre ? Découvrons-le ensemble.

Creality Ender 5

Product image of Creality Ender 5

Creality Ender-5 : test et avis Avantages et inconvénients

Avantages

  • Facile à assembler
  • Produit des impressions de haute qualité
  • Peut atteindre des vitesses d’impression plus élevées (80 mm/s sans problème de qualité)
  • Son plateau magnétique permet de retirer facilement les impressions
  • Peut recevoir des améliorations et upgrades

Inconvénients

  • Le plateau magnétique est un peu léger et pas très solide dans le temps
  • Le chargement du filament peut s’avérer délicat
  • Le menu de l’imprimante ne propose pas certaines fonctions
  • Nivellement du plateau manuel

Verdict

La Creality Ender-5 est la Ender 3 Pro que nous espérions : elle n’est pas parfaite, mais avec un peu d’attention, vous en tirerez de superbes impressions. Dans l’ensemble, cette imprimante 3D est un outil intéressant et abordable pour les makers, amateurs et bricoleurs qui sont prêts à passer du temps dessus.

Creality Ender-5 : test et avis Design

Image of Creality Ender-5 : test et avis: Design

Creality s’est imposé comme un acteur incontournable dans le domaine de production d’imprimantes 3D grand public, mais non moins innovantes. Avec la CR-10, le fabricant a introduit dès 2016 une nouvelle catégorie d’imprimantes tout aussi larges qu’elles sont abordables (voir notre avis complet ici). En 2017, Creality lançait la Ender 3, qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, est toujours l’imprimante 3D la plus populaire dans le monde. En 2018, la marque redonnait du punch à sa gamme d’imprimantes 3D avec le lancement de la Ender 3 Pro.

Avec la Ender-5, Creality entend s’écarter du cadre compact employé pour la Ender 3. Cette imprimante en forme de cube affiche des dimensions extérieures de 440 x 410 x 465 mm et un volume d’impression de 220 x 220 x 300 mm : on vous conseille de faire de la place sur votre établi ! Alors que les mesures des axes X et Y sont identiques à celles de la Ender 3, cette nouvelle version offre plus de place pour l’axe Z. Chacun des axes possède un moteur pas-à-pas dédié. Fait assez inhabituel, le moteur de l’axe Y entraîne les deux côtés du portique en même temps, ce qui assure un mouvement d’ensemble plus fluide. L’axe Z est monté au milieu du plateau à l’aide d’une large tige de 8 mm.

Dans l’ensemble, cette imprimante 3D dégage une impression de solidité. Une alimentation électrique Meanwell 350 W/24 V (également disponible sur la Ender 3 Pro) permet de chauffer le lit plus rapidement et jusqu’à 100 degrés. Le câblage est bien organisé, rien ne dépasse, pour ainsi dire. L’imprimante utilise un firmware Marlin modifié.

Au moment d’écrire ces lignes, le prix de la Creality Ender-5 oscille autour de 290 €. Nous nous proposons donc de la comparer à deux autres imprimantes 3D tout aussi intéressantes qui sont comprises dans la même fourchette de prix, entre 250 et 350 €.

Creality Ender-5 ou Anycubic i3 Mega : comparatif

Au moment de la rédaction de cet article, l’Anycubic i3 Mega est toujours la « meilleure imprimante 3D à moins de 300 € » d’All3DP (avis complet ici). Nous avons été impressionnés par la qualité de ses impressions en PLA, qui, disons-le, sont légèrement meilleures et plus constantes que celles obtenues avec la Ender-5.

Les deux machines présentent un volume d’impression comparable (210 x 210 x 205 mm pour l’Anycubic contre 220 x 220 x 300 mm pour la Creality Ender-5), un plateau chauffant et un système d’extrusion similaire. La Ender-5 assure cependant une meilleure prise en charge des filaments composites. Elle s’aventure même sur le territoire de l’ASA, que l’Anycubic i3 Mega n’oserait approcher. Pour autant, à choisir, nous préférons l’Ultrabase de l’Anycubic au plateau magnétique flexible de la Ender-5.

Creality Ender-5 ou Ender 3 Pro : comparatif

La Ender-5 reprend le système d’extrusion et le plateau d’impression de la Ender 3 Pro et les entoure d’un nouveau châssis. Les dimensions des axes X et Y sont les mêmes, mais l’axe Z permet des impressions plus hautes. De plus, la machine est dotée d’un cadre cartésien plus large, la tête d’impression se déplaçant le long des axes X et Y. L’assemblage est quant à lui rapide et sans difficulté particulière. Si vous utilisez Windows, vous pouvez commencer à imprimer immédiatement. Les propriétaires de Mac et Linux devront par contre régler manuellement les profils du Slicer.

Heureusement, l’un des défauts de conception les plus énervants de la Ender 3 a été éliminé : puisque la Ender-5 présente un cadre ouvert, le plateau magnétique ne se heurte plus contre la structure.

Pour autant, nous continuons d’entretenir une relation teintée autant d’amour que de haine avec le plateau magnétique de la Ender-5. Les rebords des pièces et les premières couches ont tendance à durcir sur la plaque et sont donc très difficiles à retirer par la suite. Après seulement quelques impressions, le plateau de la Creality Ender-5 avait l’air d’avoir subi plusieurs années d’utilisation. Il faut vous préparer à devoir en racheter quelques-uns pendant la durée de vie de la machine.

Comparée à la Ender 3 Pro, la Ender-5 peut fournir de meilleures impressions dès le départ, sans configuration particulière. Ceci s’explique entre autres par le plateau d’impression de la Ender 3 Pro, dont le calibrage est bien connu pour être complexe.

Il existe également une légère mais importante différence en ce qui concerne les axes d’impression. Alors que la tête d’impression de la Ender 3 est fixée sur l’axe Z, celle de la Creality Ender-5 se déplace librement sur les axes X et Y. Il en résulte une meilleure performance globale et une meilleure vitesse d’impression. Dans l’ensemble, la Creality Ender-5 garantit selon nous de meilleurs résultats à l’impression.

Creality Ender-5 : test et avis Unboxing et assemblage

Image of Creality Ender-5 : test et avis: Unboxing et assemblage

L’assemblage de la Creality Ender-5 est encore plus facile que celui de la Ender 3 ou de la Ender 3 Pro. Les axes sont pré-assemblés, il ne vous reste qu’à fixer l’axe Z à la base et à brancher l’imprimante. En tout et pour tout, comptez une demi-heure de montage.

La boîte d’emballage contient toute la documentation nécessaire. Elle est assez complète, mais nous nous sommes tout de même heurtés à un problème : les câbles du thermistor pour le hotend et pour le plateau chauffant sont exactement pareils. Il nous a donc fallu déchiffrer les caractères chinois sur chacun d’eux (voir photo ci-dessous). Un problème pourtant facile à régler, par exemple en utilisant des couleurs différentes pour les connecteurs.

Creality met également plusieurs outils à votre disposition. Dans la boîte, vous trouverez une clé à molette et un tournevis, une carte SD et un lecteur de carte SD, une spatule, des pinces, un nettoyeur de buse 4 mm, et un câble USB (n’en avons-nous pas tous déjà assez ?). Creality fournit également 200 grammes de filament PLA pour vos premières impressions tests et une buse de rechange.

Comme pour tous les modèles Ender, charger le filament dans le mécanisme d’entraînement du tube Bowden n’est pas tâche facile : comme le matériau est légèrement plié, il a du mal à passer dans la petite ouverture du tube. Notre conseil : coupez le filament en biseau afin de pouvoir l’insérer plus rapidement.

Creality Ender-5 : test et avis Tests d’impression

Image of Creality Ender-5 : test et avis: Tests d’impression

Que vaudrait notre avis sur la Creality Ender-5 sans passer par l’incontournable phase de test ? Regardons cela de plus près.

Tests d’impression Ender-5 : Benchys en PLA

Nous avons commencé notre série de tests avec un Benchy, le test de torture d’imprimante 3D en forme de petit bateau. Nous avons utilisé la bobine de 200 grammes de PLA blanc fournie avec l’imprimante. Pour la découpe du modèle, nous nous sommes basés sur le réglage Cura exact conseillé par Creality.

Le Benchy est bien sorti, mais rien de remarquable non plus. Aucun stringing à signaler, mais nous avons tout de même observé quelques gouttes sur les bords. Le texte à la base du bateau est lisible, mais la plaque à l’arrière a totalement disparu. La couche supérieure du plancher présente également des interstices, et des « spaghettis » pendent depuis l’intérieur du toit en raison du remplissage concentrique, qui faisait partie des réglages standards dans Cura. Notons aussi que les couches de l’avant du bateau ne sont pas bien alignées.

En bref : peut mieux faire. Nous sommes donc passés à du eSun PLA+ blanc pour notre deuxième essai et avons changé les motifs de remplissage (infill) en lignes.

Comme vous pouvez le voir, nous avons toujours le même souci de gouttes que sur le premier modèle, mais au moins les trous dans les couches supérieures sont désormais bouchés.

Après avoir changé la hauteur de couche à 0,15, nous avons finalement obtenu un résultat convenable avec l’eSun PLA+.

Ender-5 : tour Polypear en PLA

Notre série de tests PLA s’est conclue par l’impression de la tour Polypear, un test de torture conçu par Polymaker, célèbre marque de filament. Pour ce nouvel essai, nous avons utilisé le Prusament PLA Galaxy Black. Malgré quelques fils suspendus sous les ponts, l’impression est plutôt réussie.

Avec une alimentation plus puissante, vous pouvez chauffer le plateau d’impression jusqu’à 100 °C, mais cela ne va pas sans conséquence. Si vous atteignez 90 degrés ou plus, vous risquez de rencontrer des problèmes avec le plateau magnétique flexible, qui n’est tout simplement pas fait pour résister à de telles températures sur une longue période : la chaleur continue va ruiner l’aimant. Sans compter que nous avons observé dès 80 °C l’apparition de poches d’air entre la plaque chauffante et le plateau (à titre d’exemple, imaginez-vous un pancake dans une poêle).

Les tests d’impression en PLA se sont par ailleurs révélés étonnamment bons, nous avons donc décidé de poursuivre l’expérience avec des matériaux encore plus exigeants, comme le PET-G et le TPU.

Ender-5 : Benchy en PET-G

Nous avons imprimé ce Benchy avec du PET-G Verbatim Clear. La Creality Ender-5 n’a pas rencontré de problème particulier. Il n’est pas rare d’observer un peu de stringing, mais là nous avons aussi eu droit à une déformation (warping) bien visible et une légère sous-extrusion.

Ender-5 : Benchy en TPU

Il y a peu de chance que ce navire fantôme puisse flotter ! Notre essai d’impression avec du TPU (Filamentum Flexfil 98A blue) s’est soldé par un naufrage.

Tests d’impression Ender-5 : ASA

Imprimer de l’ABS ou de l’ASA sans utiliser d’habitacle fermé se conclura dans 99 % des cas par un échec. La Creality Ender-5 a pourtant été capable d’aller au bout des deux Benchys, prouesse remarquable pour une imprimante 3D à moins de 300 €.

Sans surprise, nous avons tout de même pu observer des fissures et du warping.

Tests d’impression Ender-5 : les œufs surprise

Prochaine étape : l’œuf surprise n º7, le transporteur de voitures, un projet en 4 parties aussi exigeant pour l’imprimante que pour le matériel, car il faut imprimer de minuscules charnières qui peuvent facilement se fondre ensemble au cours de l’impression. Encore plus compliqué : les roues des voitures doivent être imprimées de manière très précise, faute de quoi elles ne pourront pas tourner sur elles-mêmes.

Pour l’œuf, nous avons choisi du PLA de Verbatim en Light Grey. Pour les voitures, nous avons utilisé différents échantillons de filaments récupérés lors de salons. Bien que certaines couches soient sous-extrudées, l’œuf est bien sorti, et la charnière fonctionne correctement. Les roues des voitures tournent sans problème, même si ce n’est pas non plus Fast and Furious… Un résultat vraiment impressionnant.

Nous avons également imprimé l’œuf surprise nº 6 et son petit avion de chasse. Ce modèle s’imprime en une seule fois et comprend tous les minuscules mécanismes qui permettent de replier les ailes de l’avion. Encore une fois, les charnières marchent parfaitement.

Test Autodesk Kickstarter

Pour notre dernière impression, nous avons choisi le test Autodesk Kickstarter, afin de mesurer la précision de cette imprimante 3D FDM (plus d’infos ici). La Creality Ender-5 a obtenu les résultats suivants :

  • Précision dimensionnelle : 5 points sur 5 (24,92 / 20,05 /15,03 / 10,05 / 4,93)
  • Précision du débit : 2,5 points sur 5 (les pylônes se sont bien imprimés en entier, mais présence de stringing)
  • Précision des espaces négatifs : 4 points sur 5 (impossible de retirer le tube avec l’écart de 0,2 mm)
  • Surplomb (ou overhangs) : 2 points sur 5 (les surplombs de 30 º et 15 º sont irréguliers)
  • Ponts (ou bridging) : 5 points sur 5 (aucun pont n’entre en contact avec l’étage inférieur)
  • Résonance XY : 2,5 points sur 2,5 (pas de ringing visible)
  • Alignement de l’axe Z : 2,5 points sur 2,5 (aucun effet visible de repérage de couche)

Au total, la Ender-5 obtient 23,5 sur 30 points, un score qui la place au-dessus de la Prusa i3 Mk3 !

Creality Ender-5 : test et avis Logiciel

Image of Creality Ender-5 : test et avis: Logiciel

Avant de conclure sur la Creality Ender-5 nous souhaitons tout de même aborder la question du logiciel de découpe 3D.

Creality fournit une carte SD qui contient Cura 15 ou Cura 3.4.1, des versions qui ne fonctionnent que sur Windows. Sur un PC Windows, nous avons constaté que les paramètres de Cura fonctionnent bien, même si la version du logiciel est un peu dépassée.

Et malheureusement, il n’existe pas de profils Mac ou Linux. Alors, que faire ? En premier lieu, vous pouvez télécharger Cura directement depuis le site d’Ultimaker. C’est gratuit, et vous pourrez obtenir une version plus récente que celle fournie par Creality. Cependant, vous devrez tout de même saisir toutes les mesures et les données du profil à la main. Ce n’est pas vraiment l’idéal pour un débutant en impression 3D.

Et pourquoi ne pas utiliser Simplify3D, le célèbre (mais onéreux) logiciel de découpe, nous direz-vous ? Eh bien, à l’heure qu’il est, il ne propose pas de profil pour la Creality Ender-5. De la même manière, il vous faudra saisir les données manuellement, à condition de savoir un peu ce que vous faites (et c’est sans doute le cas, si vous êtes prêt à investir la moitié du prix d’une Ender-5 dans un Slicer). Cela dit, nous présumons que Simplify ajoutera bientôt un profil dédié.

Creality Ender-5 : test et avis Fiche technique

Image of Creality Ender-5 : test et avis: Fiche technique

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

  • Marque : Creality
  • Modèle : Ender-5
  • Assemblage : pré-assemblé

PROPRIÉTÉS D’IMPRESSION

  • Volume d’impression : 220 x 220 x 300 mm
  • Épaisseur min. d’une couche  : 0,05 mm
  • Cadre : aluminium
  • Nombre de buse : 1
  • Diamètre de la buse : 0,4 mm
  • Température max. d’impression : 260 °C
  • Diamètre de la buse : 1,75 mm
  • Connexion : carte SD, USB
  • Précision de l’axe X/Y : N/A
  • Précision de l’axe Z : N/A
  • Voltage : 100-240 V

DIMENSIONS ET POIDS

  • Poids de la machine : 11 kg
  • Poids total avec emballage : 12 kg
  • Dimensions de la machine : 400 x 380 x 400 mm
  • Dimensions de l’emballage : 500 x 500 x 420 mm

Creality Ender-5 : test et avis Où acheter cette imprimante 3D ?

Pour le moment, la Creality Ender-5 est disponible sur le site web du fabricant, ainsi que chez des revendeurs comme Amazon, Aliexpress, GearBest et Banggood. Les prix peuvent varier, dans une certaine limite.

Creality Ender 5

Product image of Creality Ender 5

License: The text of "Test 2019 de la Creality Ender-5 : la meilleure des Ender" by All3DP is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Subscribe to updates from All3DP

You are subscribed to updates from All3DP

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more… Subscribe

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…

Recommended for you