Featured image of Top 20 des imprimantes 3D résine (DLP/SLA) – Printemps 2018
Que la lumière soit..!

Top 20 des imprimantes 3D résine (DLP/SLA) – Printemps 2018

Picture of Tyler Koslow
by Tyler Koslow
Jun 11, 2018

Vous êtes à la recherche d'un imprimante 3D résine de bureau ? Lisez notre guide pour découvrir les meilleures imprimantes 3D résine (DLP/SLA) actuellement sur le marché.

En termes de ventes d’imprimantes 3D grand public, il ne fait pas de doute que l’impression résine (c’est-à-dire par stéréolithographie laser, ou SLA) reste à la traîne derrière la modélisation par dépôt de fil fondu (FDM). Mais si l’on parle de qualité d’impression, c’est bien l’imprimante 3D résine qui domine le marché. Si vous cherchez à créer des objets complexes et de qualité plutôt que des pièces volumineuses, l’imprimante 3D SLA ou DLP est faite pour vous. C’est d’ailleurs une grande favorite chez les laboratoires et les joailliers.

Du côté du secteur de l’impression 3D à petite échelle, l’imprimante 3D résine n’en est certes encore qu’à ses débuts et commence tout juste à intégrer le marché des particuliers et des petites entreprises. Pour autant, elle ne cesse de progresser, et les brevets arrivant à expiration, l’écart de ventes avec les imprimantes FDM se réduit.

Évidemment, il faut aussi considérer le revers de la médaille. Comparée à la plupart des imprimantes FDM, l’imprimante 3D résine de base reste relativement chère, lente, et d’utilisation assez complexe. Mais la technologie évolue rapidement : si l’on considère la dernière génération d’imprimantes 3D résine de bureau, on constate que prix et complexité sont en baisse constante, et que les modèles abordables se multiplient sur le marché. Ainsi, si vous visez une impression de haute qualité, le temps est peut-être venu de sauter le pas !

Voici quelques-unes des meilleures imprimantes 3D résine disponibles à ce jour sur le marché. Notre liste inclut des imprimantes 3D SLA et DLP ne dépassant pas les 8 000 €. Nous n’évoquerons pas ici les imprimantes 3D résine industrielles, telles que celles développées par EnvisionTEC et Prodways. En effet, ces machines coûtent souvent plus de 40 000 € et sont destinées à une utilisation professionnelle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différences entre imprimante 3D SLA et imprimante 3D DLP, c’est par ici. Sinon, rendez-vous un peu plus bas pour trouver l’imprimante 3D résine de bureau qui vous conviendra le mieux !

À ne pas manquer : 20 Cool Resin/SLA Models to Make on your SLA 3D Printer

Note : Dans la liste qui suit, nous avons classé les imprimantes 3D SLA/DLP par ordre de popularité selon les tendances de recherche sur Google pour le mois de mars 2018. 

Top 20 des imprimantes 3D résine (DLP/SLA) – Printemps 2018

Imprimante 3D Technologie Volume d’impression max. (mm³)  Résolution (µm) Prix sur le marché (€) Consultez les prix
AnyCubic Photon DLP 115 x 65 x 155 mm  XY : 47
Z : 25 - 100
468
Duplicator 7 de Wanhao DLP 120 x 68 x 200 XY : 50
Z : --
499
Form 2 de Formlabs SLA 145 x 145 x 175 XY : 140
Z : 25 - 100
3828
Peopoly Moai SLA 130 x 130 x 180 XY : --
Z : 15
1100
Make de Phrozen DLP 120 x 68 x 140 XY : 47
Z : 10
832 -
B9Creator v1.2 de B9Creations DLP 100 x 76 x 200 XY : 30 - 70
Z : 5 - 200
3000 -
FlashForge Hunter DLP 120 x 68 x 150 XY : 63
Z : 13 - 50
4160
Slash+ d’Uniz DLP 192 × 120 × 200 XY : 75
Z : 10 - 300
3400
Nobel 1.0A de XYZprinting SLA 128 x 128 x 200 XY : 130
Z: 25 - 100
1800
Antares de Sharebot SLA 250 x 250 x 250 XY : 100
Z : 50
--
Pico 2 d’Asiga SLA 51 × 32 × 76 XY : 39
Z : 1
5940
ProJet 1200 de 3D Systems SLA 43 x 27 x 150 XY : 56
Z : 30
3490
Titan 2 de Kudo3D DLP 140 x 79 x 250 XY : 70
Z : 5
2970
MoonRay D/S de SprintRay DLP 130 x 81 x 200(S) XY : 75 (D), 100 (S)
Z : 20 - 100
3400
Minny de Nyomo DLP 44 x 28 x 70 XY : 34
Z : 10 - 100
2800
S130 de Dazz 3D SLA 130 x 130 x 180 XY : 50
Z : 25 - 100
3480
Aria d’EnvisionTec DLP 65 x 40 x 100 XY : 33
Z : 25 - 50
5350
Xfab de DWS Lab SLA 180 Ø,180h XY : 250
Z : 60 - 100
7300
DLP 2.0 de Colido DLP 100 x 76 x 150 XY : 50
Z : 50
2800
Makyn 6 de Nyomo DLP 80 x 50 x 100 XY : 62
Z : 10 - 200
7600

Impression 3D SLA et DLP, quelle différence ?

Bien que les technologies SLA et DLP reposent sur des principes extrêmement similaires, elles se démarquent par quelques différences.

Graphique présentant les similitudes et les différences entre impression 3D SLA et DLP (Source : Formlabs)

Une imprimante 3D SLA fonctionne grâce à deux moteurs appelés galvanomètres. Placés sur les axes X et Y, ces moteurs travaillent de concert pour diriger un faisceau laser à travers la zone d’impression, solidifiant ainsi la résine pour former un modèle en 3D. L’objet créé est composé de différentes couches formées d’un ensemble de points et de lignes dont se servent les galvanomètres pour orienter le laser.

L’imprimante 3D DLP, quant à elle, utilise un projecteur à écran numérique afin de projeter une seule image de chaque couche sur la plateforme de fabrication. Chacune des couches du modèle 3D étant représentée par des pixels carrés, l’impression finale se compose donc d’un ensemble de voxels.

Les meilleures imprimantes 3D résine (DLP/SLA)

1

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) AnyCubic Photon

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): AnyCubic Photon

Avec un prix à moins de 500 €, il n’est guère étonnant de voir que l‘imprimante 3D DLP Anycubic Photon soit devenue une incontournable pour ceux qui débutent dans l’impression 3D résine. Cette imprimante 3D DLP abordable offre une résolution impressionnante de 2k et est fournie pré-assemblée.

Cependant, son volume d’impression de 115 x 65 x 155 mm reste un peu léger pour certains. Si ce critère est important à vos yeux, il vous faudra sans doute aller voir ailleurs. Du reste, l’imprimante 3D DLP AnyCubic reste une option attrayante pour les makers au budget restreint qui souhaitent s’aventurer au-delà du monde de l’impression 3D FDM.

Notre avis sur cette imprimante 3D résine : Anycubic Photon Review: A Great DLP 3D Printer Under $500

L’AnyCubic est commercialisée comme une imprimante 3D DLP, mais l’exactitude de cette description fait pourtant débat. En effet, une source de lumière UV est intégrée dans la base de la machine, mais celle-ci est projetée à travers un écran LCD, dont le rôle est de bloquer la lumière ou de la laisser passer. Quoi qu’il en soit, la plupart des utilisateurs semblent parfaitement satisfaits de cette imprimante 3D résine, et c’est une raison suffisante pour que nous la placions en haut de notre liste d’imprimantes 3D DLP.

2

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Duplicator 7 de Wanhao

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Duplicator 7 de Wanhao

À moins de 500 €, voici l’imprimante 3D DLP la moins chère de la liste ! Ne vous fiez pas à son prix : la Duplicator 7 se targue en effet d’une résolution très honorable et d’un large volume d’impression.

L’entreprise chinoise Wanhao a conçu son imprimante 3D DLP à l’intention des amateurs avant tout. Ce modèle est fourni avec son propre logiciel, mais il est également compatible avec d’autres slicers.

3

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Form 2 de Formlabs

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Form 2 de Formlabs

C’est sans aucun doute la Form 2 qui fait bouillir la marmite du marché de l’imprimante 3D SLA. Ne cherchez pas plus loin, c’est la plus populaire du lot ! Cette imprimante 3D SLA mérite sa réputation, et pas seulement pour être parvenue à récolter 3 millions de dollars sur Kickstarter.

Notre avis sur cette imprimante 3D résine : Formlabs Form 2 Review: The SLA 3D Printer Benchmark

La clé de sa réussite, c’est sa facilité d’utilisation, qui se décline en trois points principaux. Pour commencer, elle dispose d’un système de remplissage automatique de résine. En acceptant les cartouches, la Form 2 remplit automatiquement la cuve et ajuste les paramètres selon le type de résine utilisée.

Continuons par l’écran tactile simple d’utilisation et la connectivité Wifi de cette imprimante 3D SLA, qui permettent de faciliter l’envoi des instructions et la gestion des opérations.

Enfin, la Form 2 accepte un large choix de résines : classique (claire et blanche), la calcinable, flexible, dentaire et haute-résistance. FormLabs introduit de nouvelles résines SLA sur le marché au moins deux fois par an.

4

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Peopoly Moai

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Peopoly Moai

Tout droit venue de Californie, la Peopoly Moai est l’imprimante 3D SLA la moins chère de cette liste. Son prix s’explique en partie par le fait qu’elle est livrée sous forme de kit à assembler par l’utilisateur (une étape pas si compliquée que ça).

Notre avis sur cette imprimante 3D résine : Peopoly Moai SLA 3D Printer Review: Raises Bar, Lowers Price

Certes, la Moai ne paye pas de mine, mais c’est justement son aspect simple et ouvert qui la distingue des autres.  Cette imprimante 3D SLA n’a rien à cacher. Même les paramètres du faisceau laser sont totalement accessibles à l’utilisateur, une fonctionnalité qui devrait plaire aux chercheurs et aux développeurs.

Product image of Peopoly Moai

Peopoly Moai

5

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Make de Phrozen

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Make de Phrozen

Vous allez vite comprendre pourquoi la Make est notre premier choix en termes d’imprimante 3D DLP. Ce n’est sans doute pas l’engin le plus professionnel de cette liste, mais certaines de ses caractéristiques présentent des qualités indiscutables. Prix modéré, grand volume d’impression, haute résolution… La Make est idéale si vous vous lancez dans l’impression 3D DLP.

Il vous en faut plus ? Que dites-vous du fait que cette imprimante 3D DLP intègre une connexion Wi-Fi et accepte les résines génériques non propriétaires ?

Pour le double du prix, le fabricant taïwanais propose une version plus grande, la Make XL.

Où acheter cette imprimante 3D DLP : Phrozen

6

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) B9Creator v1.2 de B9Creations

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): B9Creator v1.2 de B9Creations

Avec son projecteur exposé à la vue de tous, la B9Creator est sans aucun doute l’imprimante 3D DLP au look le plus distinctif de notre liste. Un peu moins originales, notons également l’existence de ses cousines de la gamme Core. Développées par la même entreprise, elles sont plus petites mais impriment plus vite.

Grâce à son haut degré de précision et son large choix de matériaux, cette imprimante 3D DLP est idéale pour les joailliers et les chercheurs.

B9Creations fournit de la résine calcinable (émeraude, jaune, cerise) et de prototypage (noire et rouge). Cette dernière a été conçue pour être précise, solide et résistante aux fortes températures. Les utilisateurs peuvent également se servir de résines génériques.

Où acheter cette imprimante 3D DLP : B9Creator

7

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) FlashForge Hunter

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): FlashForge Hunter

On connaît bien FlashForge pour ses imprimantes et scanners 3D de bureau au prix abordable, et sa réputation se vérifie également sur le marché de l’imprimante 3D DLP.

La Flashforge Hunter dispose d’un solide projecteur DLP propriétaire, offrant une exposition uniforme aux UV à travers toute sa généreuse zone de travail. Elle est également équipée d’un bac de résine en aluminium durable qui nécessitera moins de remplacements.

Bien que cette imprimante 3D DLP soit compatible avec des résines génériques, FlashForge propose sa propre marque propriétaire, incluant des résines classique (grise), calcinable, haute résistance et biocompatible.

Product image of FlashForge Hunter

FlashForge Hunter

8

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Slash+ d’Uniz

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Slash+ d’Uniz

Depuis San Diego, aux États-Unis, Uniz vous présente « l’imprimante 3D de bureau la plus rapide au monde ». Que ce soit vrai ou non, il s’agit sans aucun doute d’une imprimante 3D DLP facile à utiliser.

Comparé aux autres imprimantes de cette liste, la Slash+ offre un volume d’impression important, et ce, pour un prix raisonnable. Ajoutez à cela un système de cartouche bien pratique pour échanger facilement les matériaux d’impression et une colonne renforcée en acier pour réduire la déformation et améliorer la précision.

Uniz propose à la vente une liste de résines aux noms originaux, dont la ZABS (usage général), la ZPMMA (translucide), la ZWax (calcinable) et la ZFPU (flexible).

La Slash+ sortira en septembre 2018.

9

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Nobel 1.0A de XYZprinting

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Nobel 1.0A de XYZprinting

On connaît XYZprinting pour ses imprimantes 3D FDM petit budget. Avec sa gamme Nobel, l’entreprise taïwanaise s’attaque désormais également au marché de l’imprimante 3D SLA.

La Nobel 1.0 laisse la place à une version plus récente, la Nobel 1.0 Advanced.

À l’image des autres produits XYZprinting, cette imprimante 3D SLA a été conçue en gardant à l’esprit l’aspect économique. Ainsi, certaines fonctionnalités typiques classiques sur les haut de gamme sont aux abonnés absents chez la Nobel 1.0A. Pour autant, au vu de son prix, elle tient ses promesses, son bac de résine se remplit automatiquement, et elle est fournie avec un logiciel dédié.

Cette imprimante 3D SLA fonctionne avec de la résine classique (clair, blanc, jaune, bleu, gris), calcinable, flexible, haute résistance et solide.

10

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Antares de Sharebot

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Antares de Sharebot

Si l’on s’en tenait uniquement au volume d’impression, l’Antares se placerait en tête de notre liste. Un véritable mammouth !

Pour le reste, c’est un produit relativement récent, et l’on n’en sait donc encore pas beaucoup plus. Notons cependant que le fabricant italien Sharebot est réputé pour ses solutions d’impression 3D de grande qualité.

Au delà de son volume d’impression très généreux, cette imprimante 3D SLA est dotée d’une autre fonctionnalité qu’il convient d’évoquer : il est possible de la faire fonctionner à distance en la connectant à un réseau.

Deux résines sont actuellement disponibles pour l’Antares : un matériau noir polyvalent et un gris plus solide et plus rigide.

Vous pouvez demander un devis pour cette imprimante 3D SLA sur le site de Sharebot.

11

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Pico 2 d’Asiga

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Pico 2 d’Asiga

Basée à Sydney, en Australie, Asiga développe et fabrique des imprimantes 3D depuis 2011. Leur offre contient de nombreuses machines, et la Pico 2 elle-même se décline dans différentes versions, selon la résolution et le volume d’impression désirés.

Tout comme la ProJet 1200, cette imprimante 3D SLA se destine à une utilisation par l’industrie dentaire, l’audiologie et la joaillerie. Et à la différence de la ProJet, elle offre une remarquable résolution de 1 micron sur l’axe Z, grâce à la technologie brevetée Slide-And-Separate (SAS) propre à la marque.

Autres fonctionnalités notables de cette imprimante 3D SLA, le calibrage rapide Single-Point et le Squeeze Build Tray, qui permet de passer facilement d’un matériau à l’autre.

La Pico 2 fonctionne en effet avec une large palette de matériaux spécialement pensés pour l’industrie dentaire, l’audiologie, la joaillerie, la production industrielle et la biocompatibilité.

Où acheter cette imprimante 3D SLA : Asiga

12

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) ProJet 1200 de 3D Systems

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): ProJet 1200 de 3D Systems

Avec cette imprimante 3D SLA, vous pouvez y aller les yeux fermés. C’est en effet le cofondateur de 3D Systems, Chuck Hull, qui a inventé le terme « stéréolithographie » en 1984. Deux ans plus tard, il déposait un brevet pour la première imprimante 3D SLA. Inutile de le préciser, son entreprise a acquis depuis une certaine expérience…

À la différence de la plupart des imprimantes de cette liste, la ProJet 1200 a été conçue spécifiquement pour les besoins de l’industrie dentaire, l’audiologie, l’électronique et la joaillerie. Ceci explique son volume d’impression assez restreint et sa haute résolution.

La gamme de résines VisiJet FTX de 3D Systems a été spécialement développée pour la ProJet 1200. Elle inclut des résines polyvalentes, calcinables (cire et plastique) et haute résistance. Cette imprimante 3D SLA est disponible chez plusieurs revendeurs.

Ne la cherchez pas sur le site officiel de 3D Systems, elle a cédé sa place à la FabPro 1000, un appareil assez proche qui sera commercialisé sous peu.

13

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Titan 2 de Kudo3D

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Titan 2 de Kudo3D

Comme plusieurs autres sociétés sur cette liste, Kudo3D, implantée en Californie, est une startup qui se base sur une approche de crowdfunding. Sa première imprimante 3D DLP, la Titan 1, avait recueilli près de 700 000 $ auprès des contributeurs.

Avec la Titan 2, Kudo3D entend offrir une meilleure résolution et une plus grande vitesse d’impression comparé aux imprimantes de ses concurrents, ainsi qu’une connectivité plus poussée et des processus de workflow avancés.

Son secret pour des finitions plus détaillées et une vitesse accélérée ? Le Passive Self-Peeling (PSP). Ce procédé permet de détacher facilement les couches polymérisées de la cuve de résine, accélérant ainsi le processus d’impression 3D en lui-même.

Pour 3 250 €, vous pourrez vous offrir la version améliorée, la Titan 2 HR, avec une meilleure résolution mais un volume d’impression moins important.

Cette imprimante 3D DLP fonctionne avec de la résine classique (noir), calcinable, flexible, haute résistance, dure et ultra haute résolution.

14

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) MoonRay D/S de SprintRay

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): MoonRay D/S de SprintRay

En 2015, SprintRay nous avait offert un bel exemple de réussite de crowdfunding avec son imprimante 3D DLP MoonRay . Depuis, le fabricant basé à Los Angeles a séparé son produit en deux gammes distinctes : la MoonRay D et la MoonRay S.

La D se destine plutôt à une utilisation en dentisterie ou joaillerie, avec son volume d’impression restreint et sa haute résolution. La S est plutôt conçue pour les designers et les ingénieurs.

Chacune de ces imprimantes embarque un projecteur DLP RayOne, brevété par SprintRay et créé spécialement pour l’impression 3D. Elles possèdent également un réservoir de résine solide et sont fournies avec le logiciel RayWare, simple d’utilisation.

Cette imprimante 3D DLP fonctionne avec de la résine classique (claire, blanche, verte, orange), calcinable et de prototypage (grise).

Product image of MoonRay S

MoonRay S

15

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Minny de Nyomo

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Minny de Nyomo

Si l’on en croit Nyomo, entreprise basée à Hong Kong, la Minny est la « plus petite imprimante 3D professionnelle au monde ». Avec sa résolution exceptionnellement élevée, cette imprimante 3D DLP a été spécialement conçue pour la dentisterie, l’audiologie et la joaillerie.

Au delà de ses caractéristiques purement techniques, cette petite imprimante 3D résine est également facile à utiliser. Son interface LCD tactile vient compléter un design épuré, sans oublier la présence d’une connexion Wi-Fi.

Avec cette imprimante 3D DLP, vous ne serez jamais en manque de matériaux : elle fonctionne avec de la résine classique (orange translucide, blanche, bleue, grise), calcinable et dentaire (pierre et calcinable).

Impressionné par les produits Nyomo mais à la recherche d’une imprimante 3D résine un peu plus grande ? Allez jeter un œil à la Makyn 6 !

Vous pouvez demander un devis pour cette imprimante 3D DLP sur le site de Nyomo.

16

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) S130 de Dazz 3D

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): S130 de Dazz 3D

Cette imprimante 3D SLA de bureau professionnelle nous vient de Shenzhen, en Chine. Bien qu’elle se destine avant tout à la dentisterie et la joaillerie, son généreux volume d’impression et son prix modéré en font une alternative intéressante pour un usage plus général.

Pour une imprimante 3D SLA laser, la S130 offre une résolution particulièrement remarquable. Notons aussi la présence d’un écran tactile intuitif et une bonne sélection de couleurs de résine (claire, blanche, noire et rouge).

Vous pouvez demander un devis pour cette imprimante 3D SLA sur le site de Dazz 3D.

17

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Aria d’EnvisionTec

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Aria d’EnvisionTec

Avec l’Aria, vous en aurez pour votre argent. Le prix de cette imprimante 3D DLP est aussi élevé que ses fonctionnalités sont intéressantes. Parmi elles, citons une interface à écran tactile et une connexion réseau via Ethernet ou USB.

EnvisionTec, basée à Détroit, propose trois types de résine pour son imprimante 3D DLP : résine de prototypage, calcinable (légère et lourde) et haute température.

Où acheter cette imprimante 3D DLP : EnvisionTec

18

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Xfab de DWS Lab

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Xfab de DWS Lab

La Xfab n’a pas son pareil sur cette liste, car il s’agit de la seule imprimante 3D SLA dotée d’une zone de travail cylindrique. Ne vous inquiétez pas pour autant : la réputation de l’entreprise italienne Digital Wax Systems en matière d’imprimantes 3D de qualité professionnelle n’est plus à faire.

Bien que cette imprimante 3D SLA affiche un prix relativement élevé et un faisceau laser large, on peut citer parmi ses points positifs un système de changement rapide des matériaux et une large sélection de résines. Les types de matériaux incluent les résines transparentes, calcinables, type caoutchouc et nano-céramique.

Vous pouvez demander un devis pour cette imprimante 3D SLA sur le site DWS Lab.

19

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) DLP 2.0 de Colido

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): DLP 2.0 de Colido

La marque Colido vous parle sans doute moins que les plus célèbres FormLabs ou 3D Systems, mais sa DLP 2.0 offre toutes les caractéristiques classiques que l’on attend d’une imprimante 3D résine. Pour un prix accessible, vous obtiendrez un volume d’impression confortable, une résolution décente et un design élégant.

Le fabricant, basé à Hong Kong, propose également sa propre gamme de résine, incluse avec la machine.

Où acheter cette imprimante 3D DLP : DLP 2.0 de Colido

20

Imprimante 3D résine (DLP/SLA) Makyn 6 de Nyomo

Image of Imprimante 3D résine (DLP/SLA): Makyn 6 de Nyomo

Nyomo décrit sa Makyn 6 comme la « meilleure imprimante 3D professionnelle de bureau dans sa catégorie ». Une déclaration bien ambitieuse, sans doute, mais non sans raison.

Cette imprimante 3D DLP, bien que coûteuse, offre de nombreuses fonctionnalités intéressantes. Tout comme sa petite cousine, elle est équipée d’une interface à écran LCD tactile et peut être connectée au Wifi, via Ethernet ou USB.

L’imprimante 3D DLP Makyn 6 fonctionne avec de la résine classique (orange translucide, blanc, bleu, gris), castable et dentaire (pierre et calcinable).

Vous pouvez demander un devis pour cette imprimante 3D DLP sur le site de Nyomo.

License: The text of "Top 20 des imprimantes 3D résine (DLP/SLA) – Printemps 2018" by All3DP is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Subscribe to updates from All3DP

You are subscribed to updates from All3DP

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…Subscribe

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…

Recommended for you